Benjamin Pollak en embuscade sur le High-Roller

2016-08-28 02:50:37 - High-Roller - par Tapis_volant

Benjamin Pollak

Ils ne sont plus que 36 joueurs restants à l'issue du Jour 2 du High-Roller à 10 300 € qui a engendré 591 entrées et généré un prize-pool gigantesque.

Malheureusement, nous avons perdu Erwann Pecheux en toute fin de journée et seul Benjamin Pollak défendra les couleurs françaises au Jour 3 de l'épreuve, avec un tapis conséquent de 926 000 jetons.

Chip-count à l'issue du Jour 2 :

Ilkin Amirov Azerbaidjan 1700000
Ari Engel Etats-Unis 1645000
Julian Stuer Autriche 1500000
Connor Drinan Etats-Unis 1463000
Joseph Cheong Etats-Unis 1412000
Christopher Frank Allemagne 1355000
Joseph Serock Etats-Unis 1318000
Luiz Duarte Ferreira Filho Etats-Unis 1300000
Oleksii Khoroshenin Ukraine 1096000
Jean Ferreira Canada 1030000
Mihails Morozovs Lettonie 950000
Pasquale Grimaldi Roumanie 942000
Anthony Zinno Etats-Unis 939000
Benjamin Pollak France 926000
Natasha Barbour Canada 910000
Aaron Lim Australie 831000
Kyle Keranen Etats-Unis 766000
Patrick Leonard Royaume-Uni 756000
Pascal Hartmann Allemagne 716000
Gregory Goldberg Etats-Unis 678000
Jiri Horak République tchèque 677000
Ivan Luca Argentine 656000
Samuel Vousden Finlande 632000
Francis-Nicolas Bouchard Canada 631000
Rafael Da Silva Moraes Brésil 601000
Shan Huang Chine 595000
Damian Salas Argentine 591000
Mike McDonald Canada 509000
Robin Ylitalo Suède 486000
Olov Jansson Suède 437000
Aliaksei Boika Biélorussie 386000
Georgios Zisimopoulos Grèce 370000
Davidi Kitai Belgique 297000
Daniel Erlandsson Suède 275000
Ryan McEathron Canada 213000
Iliodoros Kamatakis Grèce 150000

La reprise aura lieu demain à 12h30 sur les blindes 12k/24k/ante 3k pour un average à 820k.

 

Présentation des finalistes de l'EPT13 Barcelone

2016-08-27 23:22:07 - Level 32 - 100 000/200 000 - Ante 30 000 - Joueurs 7/1785

Siège 1 : Uri Reichenstein, 28 ans, Allemagne (né à Tel Aviv) -  11 330 000 jetons

Le joueur allemand Uri Reichenstein est né à Tel Aviv, en Israël. Il fait partie des plus gros tapis depuis le jour 2 et occupait le top 5 du tournoi depuis trois jours. Son plus gros résultat à ce jour est une 2ème place sur un tournoi à 2k€ à Chypre pour 125 000$ en mars dernier. Le joueur de 28 ans a également été loin sur le Main Event des WSOP cet été, finissant 141ème pour 49 108$. Pour l’instant, Reichenstein a amassé 191k$ sur le circuit live mais c’est surtout online sur PokerStars qu’il a connu ses plus beaux accomplissements. Il a gagné tous les tournois les plus prestigieux, comme le Sunday Million, le Super Tuesday, le Sunday SuperSonic, le Big 162$ et beaucoup d’autres.

Uri Reichenstein

Siège 2 : Thomas De Rooij, 2 » ans, Groningen (Pays-Bas), qualifié PokerStars - 11 180 000 jetons

Même si le Poker constitue sa principale source de revenus, Thomas De Rooij n’a pas l’intention de devenir joueur de poker à plein temps. Ce jeune étudiant en économie de 23 ans se concentre sur ses études, tentant de réussir sa dernière année de licence. De Rooij apprécie vraiment le jeu et ne ressent aucune nervosité. « Même si je me fais éliminer maintenant, j’ai déjà gagné beaucoup d’argent, donc j’ai pas besoin de stresser. Ca pourrait d’ailleurs m’avantager sur la table finale » dit le néerlandais. Un gros résultat sur ce plus gros EPT de l’Histoire permettrait à De Rooij de voyager encore plus pour disputer d’autres tournois live. Son seul résultat live à ce jour est une victoire sur le Grand Live Split Main Event pour 34 800 € en octobre dernier. De Rooij ne joue que deux fois par semaine online mais a tout de même 70k$ de gains à son actif. Il aime beaucoup les animaux et possède même 5 poissons rouges. Grand fan de football, supporter du Feyenord Rotterdam, il est également joueur à ses heures perdues. Très sportif, De Rooij aime également beaucoup le tennis de table, et a joué quelques matchs avec ses amis sur la table installée dans l’entrée de la salle de tournois.

Thomas De Rooij

Siège 3 : Andreas « xalkidas » Chalkiadakis, 35 ans, Athènes (Grèce), qualifié PokerStars - 5 015 000 jetons

Andreas Chakiadakis a gagné son ticket pour l’EPT Barcelone grâce à une qualification sur un satellite à 109$ sur PokerStars. Le joueur grec de 35 ans est déjà garanti d’accomplir ici son deuxième cash sur un EPT, mais cette fois pour dix fois plus que sa 31ème place de l’EPT12 Malte (15 620 € de gains). Pour l’instant, il a gagné 145k$ sur le circuit live et est actuellement 38ème sur la All-Time Money List grecque, mais il est assuré de gagner plus de vingt places grâce à cette table finale. Connu sur PokerStars sous le pseudo « xalkidas », son meilleur résultat est une place de runner-up sur le Super Tuesday pour 45k$ en 2010.

Andreas Chakiadakis

Siège 4 : Zorlu Er, 53 ans - Mersin (Turquie) - 7 090 000 jetons

Zorlu est venu à Barcelone avec son fils, qui est lui aussi un joueur de poker, et porte le même prénom que son papa. En fait, c'est bel et bien le fiston qui a convaincu son père de se pointer. Ecoutons le jeune joueur de 24 ans : "Mon père est très talentueux, très intelligent. Il joue depuis quarante ans - au poker fermé au début, puis ensuite au Texas Hold'em ces dix dernières années." D'après Zorlu Junior, son père ne voulait pas venir à Barcelona et a du se faire prier par son fils, qui vient de décrocher son diplôme d'ingénieur en bâtiment. "Mon père n'aime pas la plage. Pour les vacances, il préfère ne pas partir trop loin, genre à Bodrum ou Chypre. Mais je voulais qu'il vienne. On a tous les deux joué le Main Event, mais j'ai sauté avant l'ITM. Là où on vit, mon père dirige un club de poker, et il coache des joueurs aussi. Ce ne sont pas des parties avec du vrai argent, c'est juste une asso avec une ligue associée. On ne peut jouer qu'au Texas Hold'em : en Turquie, cette variante est considérée comme un sport intellectuel à part entière." Zorlu Junior ajoute que son père aime jouer en cash-game et en tournoi à Chypre. "Ma mère est décdédée un an après ma naissance : toute ma vie, je n'ai eu que mon père, et il n'a eu que moi. Le poker est notre passion et je suis très fier de ce qu'il a accompli."

Zorlu Er

Siège 5 : Harcharan Dogra Dorgra, 44 ans - Barcelone (Espagne) - 1 700 000 jetons

Nul n'est prophète en son pays : ce n'est pas systématiquement que les joueurs Espagnols brillent au cours de "leur" EPT. Harcharan est le "Local Hero" de cette 13ème édition : il pratique le poker en amateur, pour se distraire de "Peix d'Or", le restaurant de fruits de mer qu'il dirige. Pour ceux qui se demandent, le nom signifie "Poisson doré" est l'établissement est situé à une quinzaine de minutes de marche du casino de Barcelone. Ses résultats en live à ce jour comprennent une place de runner-up au championnat du casino Peralada en 2014, pour un prix de 13,700 euros. Il n'a atteint l'argent qu'une seule fois à Barcelone, c'était lors de l'édition 2012 du Main Event de l'EPT espagnol.

Harcharan Dogra Dogra

Siège 6 : Adam Owen, 23 ans - Lyminge (Royaume Uni) - 9 800 000 jetons

Ce professionnel Anglais est spécialisé dans les variantes exotiques ("Mixed Games"), et son palmarès est là pour en témoigner : une troisième place sur l'épreuve de Razz à 10,000$ des WSOP 2015 (104,914$), une seconde place, encore en Razz, lors de l'édition 2015 de l'EPT Barcelone (28,395€), et un titre online en Omaha High-Low lors des SCOOP de mai 2016, pour 15,647$ (son pseudo : Adamyid"). Adam vient d'un petit village de la région du Kent, et est arrivé à Barcelone sur une lancée de 9 ITM aux WSOP cet été, dont une finale sur le tournoi par équipes à 1000$. Il totalise 58 ITM en live pour plus de 400,000 dollars de gains. Même s'il est moins expérimenté en No-Limit, on l'a vu se hisser en seconde place de l'épreuve Sunday Warmup à 215$ des SCOOP 2015, pour un prix de 120,335 dollars.

Adam Owen

Siège 7 : Sébastian Malec, 21 ans - Varsovie (Pologne) Qualifié PokerStars - 7 330 000 jetons

Le Polonais a décroché sa qualification pour cet EPT Barcelonais en investissant seulement 27$ sur un satellite online. A 21 ans, le natif de Varsovie peut se targuer d'avoir joué aux échecs à un niveau très compétitif durant neuf années de sa vie, avant que le virus du poker ne le gagne en 2010, lorsque son professeur d'échecs lui raconta son voyage à Vegas où il était parti disputer les WSOP. Ce fut le coup de foudre, et l'European Poker Tour a joué une place de choix dans le développement de cette idylle. En 2014, Malec est parti étudier à l'université anglaise de Warwick, et en a profité pour se rendre sur l'étape Londonienne de l'EPT. "Il n'y avait que deux heures de trajet, je me suis dit pourquoi pas ? A l'époque, je lisais absolument tous les coverages, je regardais l'intégralité des streams." Sur place, l'étudiant était en plein kiff de pouvoir croiser ses idoles poker pour la première fois, comme les joueurs du Team Pro PokerStars Jason Mercier, Philips Gruissem ou Dominik Panka - il ne manqua pas l'opportunité de prendre quelques selfies avec ces petits génies. Ici à Barcelone, Malec s'est retrouvé face à face avec Jason Mercier - un rêve devenant réalité pour le fougueux jeune homme. Sa première participation à un Main Event EPT remonte à l'année dernière, avec une 76e place à Barcelone (15,600€ : son plus gros cash jusqu'à présent). Il a aussi joué à Malte et Dublin. Son futur proche sera marqué par un déménagement à Maastricht. "Je veux changer d'orientation. Pour l'instant, j'étudie les maths et les statistiques, mais j'ai envie de me pencher sur l'art et la culture des Pays-Bas", qui est par ailleurs un cinéphile acharné.

Sebastian Malec

 

Table finale de l'EPT13 Barcelone demain à 14h

2016-08-27 23:09:27 - Level 32 - 100 000/200 000 - Ante 30 000 - Joueurs 7/1785

Uri Reichenstein, chipleader de la table finale

Alors que l’on pensait que l’espagnol Harcharan Dogra Dogra allait mettre son tournoi en jeu avant la fin de journée, le local de l’étape a préféré préserver quelques jetons pour demain, histoire de pouvoir raconter plus tard à ses petits enfants qu’il a fait la table finale de l’EPT Barcelone.

Ils seront donc sept demain à la reprise sur les blindes 100k/200k/ante 30k et comme souvent, c'est un joueur allemand qui domine les débats avec 11 330 000 jetons devant lui, juste devant le néerlandais Thomas De Rooij.

Plein d'espoir au début de cette journée, le français Jean-Jacques Zeitoun s'est finalement incliné en 16ème position pour un gain de 57 120 €, envoyant ses dernières cinq blindes au milieu avec , mais ne réussissant pas à s'améliorer face au adverse.

Chip-count de la table finale de l’EPT13 Barcelone :

Uri Reichenstein (Allemagne) 11 330 000
Thomas De Rooij (Pays-Bas) 11 180 000
Adam Owen (Royaume-Uni) 9 800 000
Sebastian Malec (Pologne) 7 330 000
Zorlu Er (Turquie) 7 090 000
Andreas Chalkiadakis (Grèce) 5 015 000
Harcharan Dogra Dogra (Espagne) 1 700 000

La reprise aura lieu demain à 13h au Casino Gran Casino et à 14h pour le Streaming cards-up.

 

Nos trois français s'accrochent sur le High-Roller

2016-08-27 22:33:51 - High-Roller - par Tapis_volant

Erwann Pecheux

Ils ne sont plus que 44 joueurs restants sur le High-Roller à 10 300 € de l'EPT Barcelone et nos trois représentants français, d'ores et déjà assurés de remporter 20 920 €, sont toujours dans la course, même si Aurélien Guiglini est en grand danger avec seulement cinq blindes devant lui sur 8k/16k/2k pour une moyenne à 671k. 

Chip-count sélectif  :

Ilkin Amirov 1 250
Christopher Frank 1 100k
Ari Engel 1 055k
Connor Drinan 1 000k
Anthony Zinno 950k
Joseph Cheong 900k
Natasha Barbour 880k
Benjamin Pollak 840k
Ivan Luca 730k
Mike McDonald 600k
Davidi Kitaï 580k
Georgios Zisimopoulos 560k
Robin Ylitalo 420k
Felipe Ramos 405k
Charlie Carrel 400k
Erwann Pecheux 360k
Aurélien Guiglini 86k

Les résultats du High-Roller :

44    Marc Macdonnell    Irlande     € 20 920
45    Vicente Delgado    Espagne     € 20 920
46    Bartlomiej Machon    Pologne   € 20 920
47    Rainer Kempe   Allemagne € 20 920
48    Senh Ung       Royaume-Uni     € 20 920
49    Nicola D'Anselmo    Italie     € 20 920
50    Luc Greenwood    Canada     € 20 920
51    Igor Yaroshevskyy    Ukraine     € 20 920
52    Doron Davidovitz    Israël     € 20 920
53    Iegor Zarev    Ukraine     € 20 920
54    Keith Johnson    Royaume-Uni     € 20 920
55    Laurynas Levinskas    Lituanie     € 20 920
56    Davide Marchi    Italie     € 19 200
57    Andrei Chernokoz    Russie     € 19 200
58    Elliot Smith    Canada     € 19 200
59    Adrian Mateos    Espagne     € 19 200
60    Aleksei Platonov    Russie     € 19 200
61    Louis Salter    Royaume-Uni     € 19 200
62    Hady El Asmar    Liban     € 19 200
63    Sergey Lebedev    Russie     € 19 200
64    Rhys Jones    Royaume-Uni     € 19 200
65    Dorian Rios Pavon    Venezuela     € 19 200
66    Emil Ekvardt    Suède     € 19 200
67    Dominik Nitsche    Allemagne     € 19 200
68    Federico Sztern Castanola    Uruguay     € 19 200
69    Vlado Banicevic    Montenegro     € 19 200
70    Gilbert Diaz    France     € 19 200
71    Preben Stokkan    Norvège     € 19 200
72    Philippe D'Auteuil    Canada     € 18 110
73    Martin Finger    Allemagne     € 18 110
74    James McCrink    Etats-Unis     € 18 110
75    Paul Newey    Royaume-Uni     € 18 110
76    Ahmed Fatah    France     € 18 110
77    Jannis Brauer    Allemagne     € 18 110
78    Zoltan Szabo    Hongrie     € 18 110
79    Cornelis Van Gent    Italie     € 18 110
80    Eddy Maksoud    Liban     € 11 695
81    Sven Andersson    Suède     € 11 695
82    Kristoffer Edberg    Suède     € 11 695
83    Pierre Calamusa    France     € 11 695
84    Piotr Franczak    Pologne     € 11 695
85    Noah Vaillancourt    Canada     € 11 695
86    Sergey Sergeev    Emirats Arabes Unis     € 11 695
87    Andrey Kotelnikov    Russie     € 11 695
88    Stefan Schillhabel    Allemagne     € 11 695
89    Alex DiFelice    Canada     € 11 695
90    Pratyush Buddiga    Etats-Unis      € 11 695
91    Iacopo Brandi    Italie     € 11 695
92    Walid Bou Habib    Liban  € 11 695
93    Erik Hellman    Suède     € 11 695
94    Nicolas Cardyn    Royaume-Uni     € 11 695
95    Brian Yoon    Etats-Unis     € 11 695
96    David Benefield Etats-Unis     € 11 695
97    Danut Chisu    Roumanie     € 11 695
98    Donghai Wu    Chine     € 11 695
99    Andrey Shatilov    Russie     € 11 695
100    Niklas Astedt    Suède     € 11 695
101    Andrew Christoforou    Royaume-Uni     € 11 695
102    Francois Billard    Canada     € 11 695
103    Eugene Katchalov    Ukraine     € 11 695
104    Anton Wigg    Suède     € 11 695
105    Nabil Sasso    Sierra Leone     € 11 695
106    Josip Simunic    Autriche     € 11 695
107    Moritz Dietrich    Allemagne     € 11 695
108    Darrell Goh    Royaume-Uni     € 11 695
109    Alex Komaromi    Uruguay     € 11 695
110    Diego Zeiter    Suisse     € 11 695
111    Max Silver    Royaume-Uni     € 11 695
112    Felix Courdin    Uruguay     € 11 695
113    Mohsin Charania    Etats-Unis     € 11 695
114    Alain Goldberg    Suisse     € 11 695
115    Patrick Mahoney    Etats-Unis      € 11 695
116    Jerry Odeen    Suède     € 11 695
117    Nuno Pereira Ascensao    Portugal     € 11 695
118    Shivan Abdine    Australie     € 11 695
119    Koray Aldemir    Allemagne     € 11 695

 

Trois français à 64 left sur le High-Roller

2016-08-27 20:59:36 - High-Roller - par Tapis_volant

Natasha Barbour, dernière femme en course sur le High-Roller

Ils ne sont plus que 64 sur le High-Roller à 10 300 € et seulement trois français sont encore en lice dans l'épreuve, Benjamin Pollak, toujours solidement installé parmi les chipleaders avec un tapis de 880k, Aurélien "Guignol" Guiglini et Erwann Pecheux, en difficulté avec 180k devant lui et qui a réussi à se faire timer par la croupière parce qu'il prenait tout son temps au moment du gros palier de 6 000€ entre la 80ème et la 79ème place.

La partie reprend d'ici quelques minutes sur les blindes 6k/12k/ante 2k pour une moyenne à 461k.

Chip-count sélectif  :

Anthony Zinno 1 000k
Christopher Frank 970k
Benjamin Pollak 880k
Joseph Cheong 720k
Georgios Zisimopoulos 655k
Adrian Mateos 620k
Ivan Luca 550k
Charlie Carrel 535k
Natasha Barbour 520k
Mike McDonald 510k
Robin Ylitalo 425k
Connor Drinan 350k
Davidi Kitaï 335k
Aurélien Guiglini 250k
Louis Salter 230k
Erwann Pecheux 180k
Rainer Kempe 160k
Felipe Ramos 135k

L’échelle des gains :


1     € 849 200

2     € 616 840

3     € 496 440

4     € 396 700

5     € 307 900

6     € 233 300

7     € 169 700

8     € 124 400

9     € 95 720

10-11     € 78 550

12-13     € 67 100

14-15     € 58 480

16-17     € 49 875  

18-20     € 44 140  

21-23     € 38 410

24-27     € 32 680

28-31     € 27 800

32-39     € 23 790

40-55     € 20 920

56-71     € 19 200

72-79     € 18 110

80-119     € 11 695

 

123Last ›